Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 23:27

Un éclair d'une couleur argenté déchire le ciel noir à travers les grattes ciels, puis la pluie s'abat encore plus violemment. Un autre éclair, on peut entrevoir ton visage l'instant d'une seconde. Les yeux cernés de noir, la peau blanche fantomatique, les cheveux d'un bleu sombre mais luisant, trempé. Le son que produit les gouttes d'eau qui s'écrasent sur le sol se disloque, un tremblement s'élance dans le tympan, pendant une seconde, on aurait dit qu'il ne pleuvait plus. Un autre éclair fais exploser quelques gouttelettes , un léger tintement métallique se fait entendre, la pluie reprend bien plus forte encore, tel une force qui tire vers le bas.
Ta peau grelotte, ton esprit est froid, on voit à travers ton chemisier blanc trempé. Pourquoi tu m'as demandé de sortir, pourquoi tu m'as dit de te rejoindre, pourquoi aujourd'hui, pourquoi cette nuit, pourquoi tout simplement ici ?
Un autre tintement métallique retentis, denouveau un éclair aveugle le ciel déjà trop habitué à l'obscurité.
Ton souffle glacé s'infiltre entre mes lèvres et gèle mon sang.
Tes paroles sont vides de sens, mais tu les dis comme si elles t'attaquaient de l'intérieur, ton âme m'hurle ces mots comme si ta vie en dépendais, charabia incompréhensible, et tu finis par ces deux mots, simples mots " Aide moi ".
T'aider ... ? Mais de quoi ? Les idées s'entrechoquent dans ma tête, mon cerveau s'est épris du nouveau qui consiste à se fracasser contre la boite crânienne quand il ne réussi pas à trouver un choix valable. T'aider à quoi ?T'échapper, à fuir, à tout quitter, il faut que je fasse quoi ? Torturer, voler, enlever, violer, tuer ? Dis moi, j'aimerais t'aider tu sais, mais, mais dis moi comment faire ?
Et toujours deux mots, simple mots encore " Sois là ".
La seule réponse qui ne me convenait pas, " Je ne peux pas être là, je suis du vent, rien que du vent, tu ne pourras jamais m'attraper, je joue de toi, mon corps n'est pas charnel, je m'avance dès que l'envie m'en prends, je me glisse sous tes manches, remontre le long de ton avant bras, vient te chatouiller le cou et descends au même moment le fleuve de ton dos, et va vallée de ton ventre. Je m'élance sur toi comme si tu n'étais qu'un objet, je te contourne et t'explore, je t'apprends à chaque seconde ou je peux, mais non, on ne peut pas dire que je sois là pour autant. Tu as trouvé la seule chose que je ne peux pas faire, bien jouée, ou bien simplement dommage ? ". Le givre s'échappa de son corps, un mélange subtil de haine et d'impuissance, en un léger craquement sonore, elle s'empara peu à peu ce qui l'entourait. Le bitume sous ses pieds nus blanchissait doucement, une fleur qui était là par magie, au milieu de ces grattes ciels ne fut pas épargnée, le bas de la racine se glaça, ses pétales n'eurent même pas le temps de tomber que déjà, ils étaient pris par ce froid émanant de son corps, ce cercle de deux mètres s'étendait de plus en plus autour d'elle, plus un bruit, calme absolue. La pluie qui tombait avant s'était transformée en sorte de neige translucide mais qui dégageait une odeur artificiel et nauséabonde comparable à celle de chaussures neuves.


 

En construction, on m'a ordonné d'aller me coucher.
[ =') ] 


                         1847039973_3.jpg 


08.02.2010 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article

commentaires

Kiwi 13/02/2010 17:40


I don't care
Indeed, I don't even wanna read
So, your said was useless, not for change
Bye bye love


marie 11/02/2010 01:36


Ah Savinien ! 
Merci 


Présentation

  • : Le blog de Nuage Vert
  • Le blog de Nuage Vert
  • : Ici sera entreposé pas mal de choses, mais qui sûrement pour vous, ne seront pas du tout intéressantes, enfin, si le cœur vous en dis, commentez si cela vous parait utile, sinon, je serais vous, je passerais mon chemin sans même m'arrêter, ce que je veux vous présenter, ce n'ai pas le monde, c'est encore moins le miens . " Je vous emmène dans un univers fragile, délicat, où les mots les plus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares . "
  • Contact

Profil

  • Nuage Vert
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .

Recherche