Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 03:14

Une volute de fumée ocre s'échappa de ses lèvres en un long filet. Il était debout, une musique douce mais pourtant forte se déplacé dans l'air, il marchait, les pensées aussi embrumées que le bout de sa cigarettes à trois quart éteinte. La cendre rougeoyante tombait en tourbillonnant dans un verre de Martini, il n'avait jamais aimé le Scotch, il avait pourtant essayé, de nombreuses fois, mais le goût de l'alcool était bien trop présent pour qu'il soit agréable, le Martini en revanche était bien plus sucré, et laissait un goût suave dans sa bouche, il l'avait adopté depuis bientôt une bonne vingtaine d'année. Il fête ces quarante ans ce soir. La télé en fond sonore montrait un reportage sur la désinvolture des jeunes d'aujourd'hui, il se souvenait, la mémoire ne lui avait rien pardonné, il se souvenait de chaque instant. Son premier mot fut « encore », il ne se souvient plus vraiment pourquoi celui là, avec le temps il aurait aimé avoir dit « oublie », pour lui se rappeler, c'est subir, bien sur, il avait des souvenirs joyeux, des tonnes, des trucs complètement loufoques, des gamineries de bas étage, il se souvenait de chaque farces, la fois où avec son ami, ils avaient volés les souris mortes du labo de science pour les mettre dans les bacs d'entré de la cantine, il se souvenait, de cette fois ou ils avaient fait une bataille dans chantilly dans la cours du lycée, comme s'ils étaient encore de simples bébés de sixièmes. Il se souvenait son premier grand amour, elle était petite, les yeux marrons qui viraient au gris en passant le bleu, les cheveux court et bien dégagé sur sa nuque, elle était brune, le sourire au lèvres, chaque regard qu'elle lui accordait faisait sourire son cœur. Au début. Il se souvenait se son premier concours et de la peur au ventre qu'il avait, du soulagement en lisant les résultats,  il se souvenait de sa première fois, c'était sur un grand lit, des posters étaient étalés sur les murs, et les draps cette après midi étaient d'un blanc laiteux. Il se souvenait de la couleurs du ciel ce soir là, ou dans ses yeux il lui dit l'impensable. Il se souvenait de ses soirées, à demi ivre sur un canap' les paroles sans trop de sens, mais où tout le monde l'écoutait, il se souvenait de ses écrits, ces nombreuses lettres si tardives et sans trop d'importances. Il venait de se rallumer une cigarette, il laissa s'échapper une longue colonne de fumée et perdit ses pensées dedans. Il se rappeler encore le parfum de cette femme qu'il avait connu un peu plus tard, il était sucré, un peu comme de la grenadine, ou quelque chose comme ça, il se souvenait des tous ces plans foireux, toutes ses soirées qui tournaient au vinaigre pour une raison quelconque, il se souvenait de celui qu'on appelé « Jésus » obligé de l'attacher à un arbre pour décuver car il avait des envies de meurtre. Il se souvenait de toutes ces soirées, à se demander « Est ce que quelqu'un m'attend quelque part … ? », a qui suis je indispensable en réalité ? Qui n'éprouve que de la fausse compassion, qui joue tout simplement de moi ? Il se souvenait de tous ces verres qu'il avait but pour oublier, mais il se souvenait de tout. Il se rappeler de temps en temps ces nuits interminables, son manque perpétuel de sommeil latent , son addiction totale à la musique, au sucre et au monde des odeurs. Tous ces souvenirs étaient là, entreposés dans son crâne, ils suffisaient de souffler sur la poussière pour s'en souvenir, c'est comme tout. Encore une fois des petits bouts de cendre viennent mourir dans son verre, il les remarqua et machinalement, en sortit un propre et s'en resservit un. Et ses pensées y plongèrent. Il se souvenait de ses études, ses premiers jobs d'été, son premier emplois, son premier licenciement, ses rencontres, ses joies, ses peines. La première femme qu'il est vraiment aimé, même si elle était tout le contraire de ce qu'il appréciait en général chez une femme, il se souvenait des mots qui réchauffent le corps, et ceux qui glace le cœur. Il se souvenait de s personnes qui étaient là, à ces côté, le soir de son accident, ou elle perdu la vie. C'était il y'a déjà si longtemps … Il se souvenait de l'alcool dans lequel il s'était réfugié, machinalement, il se leva et fit les cent pas, il tourna en rond quelques minutes, comme si il s'accordait une pause, il regarda le cadre photo posé sur l'étagère du salon, à côté de sa collection de cd, il voyait cette femme qu'il avait aimé si longtemps, le sourire aux lèvres, des étoiles dans les yeux. Une larme s'échappa de son œil et vient se loger au fond de son verre qu'il délaissa pour retourner à ses songes, il se souvenait de ses bras, ces longues étreintes que la nuit prenait plaisir à bercer, il se souvenait de ses peurs, ces craintes. Il se souvenait de leurs projets, leurs vacances sur l'île de beauté à regarder la mer azurée, le doux bruit perpétuel des vagues qui venaient happer leurs chevilles, de son travail, même si son souvenir était assez flou.

Il n'avait rien oublié de sa vie, c'est peut être pour ça qu'il n'avait rien voulu faire de « grandiose ce soir ». Il tourna la tête. Le révolver était là, posé sur son bureau, cela faisait bien deux semaines qu'il n'avait pas bougé, en rigolant, il s'est demandé s'il n'avait pas eu le temps de prendre la poussière. A côté se trouvait une lettre, très simple, elle aussi il l'avait écrite depuis quelque temps, il était résolu depuis si longtemps de toute façon. Il avait pris une veille feuille un peu jaunie et cornue, une veille plume et de l'encre de chine noire, il avait simplement marqué de l'écriture la plus calme qu'il puisse faire « J'aime l'idée qu'après la mort, ce ne sera pas pire qu'avant la naissance. ».

 

 

into_the_light_by_SG1000.jpg

 

25.04.2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article

commentaires

Kiwi 10/05/2010 18:18



Hum


Sans vouloir trop m'avancer, je dirai qu'il me semble qu'on ne dit pas volupte, mais volute quand il s'agit de la fumée ...


Mais après tu fais ce que tu veux hein =D


Je t'aime toi



Kiwi 28/04/2010 17:29



Ce gun



nicolas 28/04/2010 07:18



 


Hello,


Je vous rend visite afin de vous montrer une créa de la belle Courtney Cox dans un style pop art !


http://www.nicolaslizier.com/article-creation-nicolas---courtney-cox-41675685.html


ci dessous une créa de l'actrice Eva Green


http://www.nicolaslizier.com/article-34128684.html


Bonne journée


Nicolas


Graphiste



Marie 25/04/2010 17:56



Encore ! 


 



Présentation

  • : Le blog de Nuage Vert
  • Le blog de Nuage Vert
  • : Ici sera entreposé pas mal de choses, mais qui sûrement pour vous, ne seront pas du tout intéressantes, enfin, si le cœur vous en dis, commentez si cela vous parait utile, sinon, je serais vous, je passerais mon chemin sans même m'arrêter, ce que je veux vous présenter, ce n'ai pas le monde, c'est encore moins le miens . " Je vous emmène dans un univers fragile, délicat, où les mots les plus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares . "
  • Contact

Profil

  • Nuage Vert
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .

Recherche