Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 00:46

Ce serait vraiment simple hein ?

Claquer des citations bien bien baveusement romantique et puis rien d'autre, aucune explication ou point de vue ... Et vous savez quoi ?

Je vais le faire quand même, aucune prise de partie pour les citations suivantes.

 

 

 

" Elle écrit seule a sa table et son café refroidit. Quatre mètres infranchissables, un bar, un après-midi. J'avais rendez-vous, je crois, j'avais pas l'temps avec un pape ou peut-être un président. Mais la fille est jolie et les papes sont surement patients. Elle était la dans son monde , son monde au beau milieu du monde. Loin, ses yeux posés ailleurs, quelque part à l'intérieur. Plongée dans son livre , belle abandonnée, en elle je lis tout ce qu'elle veut cacher. "

 

 

 

" Arrête de changer de sujet. Arrête de te remettre en question tout le temps. Vis. Fais ce qui te plais comme il te plait. Et arrête, je t'en supplie, de ne pas avoir confiance en toi. Tu as tout pour toi, tu ne t'en rends même pas compte et c'est ce qui te tue. De toute façon tant que tu ne t'aimeras pas toi-même, tu ne pourras aimer personne. Alors, bordel, arrête d'avoir peur. Prends conscience que tu es comme tout le monde. Car même ceux qui t'impressionnent le plus ont leurs faiblesses !! Et dis toi, une bonne fois pour toute que tu peux y arriver, toi aussi. "

 

" Pourquoi ne dis-tu jamais ce que tu as dans la tête ?
- Pourquoi faut-il que tu dises toujours ce que tu as dans la tienne ? Pourquoi est-ce que tu décides quand je voudrais décider ? Si j'ai envie de danser, c'est moi qui t'inviterais à danser et si j'ai envie de parler, c'est moi qui ouvrirais la bouche et qui parlerais. Il faut toujours que le monde me presse pour que je parle plus. A quoi ça servirait que je te dise que tu occupes mes pensées dès que je me lève le matin. Ou qu'il y a des moments où je suis incapable de réfléchir ou de faire bien mon travail... A quoi ça servirait que je te dise que les seules fois où j'ai peur comme tout le monde, c'est quand je pense qu'on pourrait te faire du mal... Et c'est pour ça que tu m'as trouvé assis sur ces marches... J'ai peur pour toi avant d'avoir peur pour tous les autres. "

 

 

 

" Mais je m'en fous que ta peau sois lisse, que tu aies une coupe de cheveux à la mode, que tes yeux soient maquillés, que ton vocabulaire soit étudié, que t'aies l'air d'un mannequin sur tes talons hauts, que tu portes un jean levis, que tes boucles d'oreilles soient assorties à la couleur de ton débardeur, que ton décolleté soit attirant. Je m'en fous de tout ça ! Tout ce que je te demande, c'est d'être toi, merde ! Et tant pis si t'as un bouton en plein milieu du front, tant pis si t'as des cernes sous les yeux, tant pis si tu portes un jogging, tant pis si tes cheveux ne ressemblent à rien. Tant pis si tu ris trop fort et que ton rire est ridicule, tant pis si un jour je te surprends à sourire pour rien, tant pis si tu fais une phrase qui veut rien dire, je te comprendrais quand même. Tant pis si tu t'écroules dans la rue devant quinze personnes. Tant pis si un soir t'es bourrée et que t'arrives plus à parler. Tant pis si tu te réveilles avec la bouche toute sèche et des plaques rouges sur les joues. Tout m'est égal, du moment que c'est toi, du moment que tu respires. Parce que là, je sens que ton toi est comme enfermé dans une petite cage, plié en quatre, qu'il se cache, qu'il n'ose pas se montrer, parce que tu veux tellement bien faire, parce t'as tellement peur du regard des autres, de mon regard, et peut-être même que tu as peur de me perdre. Écoute ça : Tu ne me perdras jamais. C'est compris ? "

 

 

" Je t'aime déraisonnablement, anormalement, follement et je n'y suis pour rien. C'est de ta faute, tu es magnifique. Serre-moi par la pensée dans tes bras et dis-toi que rien au monde ne compte en dehors de toi pour moi. "

 

 

 

" J'ai envie de dire à toutes ces filles plus jeunes, que ça ne sert à rien d'afficher partout que vous fumez des bédots, que vous baisez, vous bourrez la gueule; que c'est inutile et pas vraiment flatteur. Il faut rester soi-même et ne pas se donner une image, ne pas essayer de faire plus que ce qu'on a le droit, ou que ce qu'on peut. J'ai parfois l'impression d'avoir grandi trop vite, parce que les soirées que je fais aujourd'hui, j'en ai fait des centaines & ce depuis que je suis en quatrième. Quatre ans de soirées, d'alcool, de ' débauche ' qui s'est accrue au fil du temps . Et aujourd'hui, j'ai pas encore dix-sept ans que je connais toutes ces choses par coeur. Je trouve ça triste d'être blasée à ce point. L'alcool, les drogues, les orgies, les boîtes, les mecs etc .. Toutes ces choses on connait et même si l'avenir nous réserve toujours des surprises, on ne peut s'empêcher de se dire, en rentrant chez soit le lendemain, que c'était comme d'habitude. Que rien n'a changé. Et moi je supporte plus tout ça; les corps de partout qui se fourre de tout n'importe ou, ceux qui vomissent dans leur coin, les derniers soulards qui continuent de boire, les motivés qui t'embarquent en boîte... C'est toujours la même chose... Je ne dis pas que je passe de mauvaise soirée, je dis juste que je sais exactement comment elles vont se dérouler, qu'il n'y a plus de place pour l'imprévue. Et je trouve ça un peu triste. Mais au final, ça n'a pas vraiment d'importance, j'ai ce qu'il faut dans ma vie pour être heureuse & c'est l'essentiel. Il faut se contenter du nécessaire & arrêter de vouloir toujours plus. La vie est belle putain, profitez en . " 

 

 

 




Désolé mais ce sera tout, rien de moi bien entendu, mais en préparation d'autre écris, disons que c'est pour remplir un peu les blancs ou simplement m'occuper et occuper le peu de personnes qui lisent.

Sur ce, bonne soirée, deux trois trucs à faire.

 

 

 

Little_visitor_by_ValentinaKallias.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article

commentaires

Echarpe 02/09/2010 10:15



:)



Présentation

  • : Le blog de Nuage Vert
  • Le blog de Nuage Vert
  • : Ici sera entreposé pas mal de choses, mais qui sûrement pour vous, ne seront pas du tout intéressantes, enfin, si le cœur vous en dis, commentez si cela vous parait utile, sinon, je serais vous, je passerais mon chemin sans même m'arrêter, ce que je veux vous présenter, ce n'ai pas le monde, c'est encore moins le miens . " Je vous emmène dans un univers fragile, délicat, où les mots les plus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares . "
  • Contact

Profil

  • Nuage Vert
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .

Recherche