Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 14:49

 

La révolution des moutons :

 

Chapitre premier

 

C'était une belle journée paisible, les oiseaux uniaile volaient dans le ciel et décrivant de grands cercles, les papillons dansaient entre l'immensité de lumière verte que diffusait le Soleil et le sol qui ressemblait à un mélange de crème glacée à la vanille et de la chantilly, parsemé par endroit d'un léger coulis de fruit rouge ou sillonné par des rivières de chocolat chaud qui serpentaient entre les plaines de crocodiles et nounours en gélatines, de framboises géantes, des grottes en chocolat, du désert de fraises et les valons de guimauves caramélisées. C'est là que débute notre histoire, et c'est ici qu'elle se finit, juste au pied de l'arc en ciel en langues de chats au bout de l'allée des pommes d'amours, mais reprenons depuis le début si vous me permettez.

 

Il était un fois, dans un monde situé à peine au dessus des nuages, un petit mouton nommé Titou, sa laine n'était pas plus blanche que celle des autres moutons, il n'avait pas non plus des yeux à faire tomber tout ceux qui posait leurs regard sur lui, et il n'était pas spécialement bon orateur, mais Titou, il était mignon, il était tout doux, tout le monde l'aimait bien, à de très rare exception, il se prenait pas la tête et avait comme philosophie de vie « Si on a envie de faire quelque chose et qu'on peut le faire, et bien faisons le. », son endroit préféré dans ceux qui lui étaient accessibles ( car Titou était encore un jeune mouton, il n'avait pas le droit de rentrer dans la « grande bibleubliblothèque » d'où il avait entendu de drôle de récit ) était sans nul doute, le pied de l'arc en ciel en langue de chat, au bout de l'allée des pommes d'amours. Il adorait voir ses couleurs changer à la lumière du Soleil et croquer un bout de pomme d'amour en regardant les oiseaux « tournantronds » comme il aimait les appeler.

 

Un jour ou il avait prétexté avoir faim pour pouvoir échapper à l'ennui de la nuit tombé, il flânât et arriva comme à son habitude au pied de son arc en ciel, il s'assit en mâchouillant un bout de crocodile gélifié rouge qu'il avait prit sur le chemin, puis il se demanda si un jour il oserait prendre son élan, sauter sur une pomme rebondir et marcher ensuite sur l'arc en ciel qui se perdait au loin se confondant dans le ciel vert. A cette pensée il entendit derrière son épaule un voix intrigante mais qui ne lui procura aucun frisson pour autant.

 

« - Et pourquoi pas ce soir ? »

Il se retourna mais lentement, comme s'il n'était pas inquiété du tout par cette apparition à cette heure de la nuit

« - Et pourquoi pas ce soir hein ? Rien ne t'en empêche si ? »

C'était Plume, il l'avait déjà croisé une ou deux fois à l'école en jouant, elle avait un air de garçon manqué dans les yeux vert et des antennes partout dans sa laine, comme si elle ne se brossait jamais, mais d'un côté il aimait bien, ça lui allait plutôt pas mal, elle avait l'air naturelle comme ça.

« - Pourquoi pas ce soir alors ? Répéta elle pour la troisième fois.

- Pourquoi pas quoi ?

- Pourquoi tu ne veux pas y aller ce soir ?

- Aller où exactement ? Dit il un peu surpris.

- Ben d'aller marcher sur l'arc en ciel !

- Mais qui te dit que j'en ai envie ? Lui répondit il

- Tu viens ici tous les jours depuis que tu es tout petit et tu le regarde toujours d'un air rêveur, comme si tu voulais te l'approprier, mais que c'était impossible pour le moment, alors pourquoi pas ce soir ?

- Je ne sais pas … A ce compte là pourquoi pas demain ? Demain c'est bien aussi non ? J'ai déjà attendu longtemps, je peux attendre encore … J'ai le temps, lui dit il d'un ton presque las.

- Oui mais à attendre comme ça, tu vas peut être t'en lasser … Alors que rien ne t'empêche ce soir, rien ne te retiens, et comme ça justement, demain tu pourras te dire tu l'as fait, au lieu de te dire tu pourrais peut être le faire ...

- Et toi, pourquoi es tu ici ? L'interpela t elle comme pour la couper sans avoir à lui répondre.

- Moi ? Je suis là pour y aller avec toi. »

Pleins de questions tournaient maintenant de sa tête, pourquoi elle, pourquoi voulait elle venir, pourquoi ce soir et pas un autre, pleins de pourquoi qui restaient sans réponse pour le moment, il répondit simplement

« - D'accord

- Très bien, dit elle d'un ton joueur, on y va quand alors ?

- Quand tu veux

- On est partit alors »

Puis elle s'élança à vive allure passant juste devant ses yeux, rebondit sur une pomme, ce qui provoqua un petit craquement puis atterrit mollement sur une langue rouge et bleu et lança

« - Alors, tu viens ? Je t'attends.»

Il sentit un léger frisson parcourir son corps, il sentit ses muscles se raidir dans ses pattes, mais il était décédé, il prit son élan et sauta, se servant de la même pomme que Plume ce qui eu pour effet de la faire ressembler à un chou bruxelles en purée plus qu'un pomme, et il atterrit en équilibre précaire juste derrière elle, elle lui donna un légère tape dans le dos et lança.
« - Tu vois, c'était pas si difficile que ça, un peu de volonté et c'est bon »

C'est là qu'il se rendit compte qu'il était dessus, que c'était « Si simple que ça », il la regarda, et ils éclatèrent de rire, comme deux enfants, il ne l'avait pas remarqué jusqu'à cet instant, mais elle était belle, son sourire entrait en lui et l'empreigna d'une douce quiétude, il aurait pu passer peut être la nuit entière à la regarder si elle ne l'avait pas coupé

« - Bon c'est pas tout, mais on avance ou on reste là ? Dit elle en commençant à avancer d'un pas un peu rapide comme pour le forcer à la suivre, ce qu'il fit sans broncher pour autant.

- Depuis quand tu sais que je suis là ? Et pourquoi ce soir et pas un autre ?

- Oh … Depuis que j'aime bien savoir ce que les gens font, et je voulais surtout savoir pourquoi tu aimais bien cet endroit plutôt qu'un autre, d'où ma venu. Et pourquoi ce soir ? Pourquoi pas, le ciel était doux, je t'ai vu partir seul au moment ou le Soleil commençait à décliner et que le vert devenait rouge flamboyant, j'ai su que tu viendrais ici, si il faut une raison, c'est car c'était une belle soirée, si elle ne te convient pas, je n'en ai pas d'autre … »

La pente était plutôt forte et le temps de reprendre leurs souffles ils ralentirent un peu et un petit silence lui permit de réfléchir quelque secondes.

- Vi, j'aime bien venir ici, je me sens bien, paisible en quelque sorte, j'aime bien sentir le vent qui passe contre mes joues, j'aime bien voir le sucre glace voler en petit tourbillon blanc neigeux, j'aime bien croquer un bout de pomme et que le caramel reste coincé entre mes dents et que de temps en temps, j'en ai partout dans la laine que je suis obligé d'aller dans la rivière de chocolat pour enlever tout et après je suis tout noir et ça fait rire moi, j'aime bien être ici, c'est calme, un peu à l'écart des autres, même si je les aime beaucoup, c'est juste de temps en temps, on veut être un peu tranquille. Sa voix baissait, comme si elle se perdait dans ses pensées

- Je vois un peu ce que tu veux dire, moi j'aime bien aller me cacher derrière une montagne gélatine, elles font des sortes de petits clapotis quand d'autres moutons s'en servent comme trampolines.

La pente était un peu moins raide maintenant, il venait de dépasser la hauteur des nuages boules de glaces et pouvait voir de cette endroit une bonne partie de leurs monde, ou leurs troupeaux était tranquillement endormit, les uns contre les autres, comme pour avoir chaud, on aurait dit une grande famille, ils étaient paisibles et aussi tout petit vu d'ici pensa t il.

Ils s'arrêtèrent quelques instant, comme pour profiter du moment. Comme ils étaient monté très haut, ils voyèrent la fin du coucher de Soleil et virent une sorte d'aurore boréale bleu verte qui ressemblait à des fils de scooby doo très appétissants, il sentit ses pensées s'oublier quelques instants sur les courbes légères de sa laine, comme bouclée, puis elle se leva et commença à marcher, il la suivit sans dire un mot les couleurs de l'arc en ciel commençait à perdre d'intensité et devenait de plus en plus sombre, il osa lui demander :

« - Tu sais jusqu'où il va ? On ne peut voir la fin d'où nous sommes …

- Non je n'en sais rien, mais comme tout chemin, il doit bien mener quelque part non ? Et puis c'est si ennuyant de marcher tout seul des fois, je préfère le faire avec toi, c'est plus agréable. »

Elle commençait à fredonner des paroles en marchant sur leurs rythme.

« Pick apart,The pieces of your heart, And let me peer inside, Let me in, Where only your thoughts have been, Let me occupy your mind, As you do mine. »

Elle balançait sa tête de droite à gauche lui restait un peu silencieux, en retrait, il venait seulement d'assimiler le fait qu'il était en train de réaliser un de ses rêves d'enfant, ils étaient en train de marcher sur cet arc en ciel, la pente devenait une sorte de long plateau et l'on pouvait voir un panneau au milieu, ils s'approchèrent et Plume, un petit peu en avance commença à lire « Ici s'arrête ce le monde que vous aviez connu » et en regardant un peu plus loin elle vit que l'arc en ciel s'effritait par endroit, pour disparaître complètement, non plus au loin comme toute à l'heure, laissant une idée d'un endroit rêveur à imaginer, mais ici un peu comme inachevé, désagréable et simplement vide.

« - Quoi ? C'est tout ? Rien d'autre … Tout ça pour ça … C'est … Triste.

- Tu crois qu'il y'a quoi toi après ?

- Vide, rien néant, ça fait un peu peur à moi.

- Pourquoi ? Tu as pas besoin … Je suis là tu sais, t'as pas à avoir peur, j'suis super fort et c'est moi qui fait peur au méchants vilains pas beaux, t'en fais pas.

- J'aime pas, mais je te crois, je t'aime bien tu sais ? »

Il sentit sa laine virer au rouge et son petit cœur battre un peu plus fort que d'habitude, il bafouilla :
« - Vi, mais euh, vi, mais d'accord.

- Tiens, j'avais pas vu, il y a écrit quelque chose en tout petit en bas, puis elle lut un peu plus fort « A ceux dont la fin ne leurs plaisent pas, il suffis aux audacieux de prendre leurs respiration, fermer les yeux, et de sauter. » … Et beh ... »

Cette annonce laissa un petit silence, d'un regard un peu inquiet il regarda au dessus de la bande de bonbon verte pomme du bord de l'arc en ciel, il ne vit rien, un trou. D'un voix pensive il dit :

« - Il faudrait mieux rentrer non ?

- Oh non … On ne va pas quand même partir après avoir monter tout ça … Ce serait long et très ennuyant, on aurait vraiment fait tout ça pour rien, c'est nul.

- Mais tu veux faire quoi alors ? Tu ne veux quand même pas sauter ?

- Pourquoi pas ? Qu'est ce qui nous empêche ?

- Nous en empêche ? Rien, qui est un peu contraignant et dissuasif ? L'idée de se retrouver aplatis à la façon d'une crêpe des bois ?

- Mais il y'a écrit que si la fin nous plait pas on peut sauter …

- Oui … Mais euh … »

Il n'eu pas le temps de finir, il la vit juste fermer les yeux, elle prit sa patte dans la sienne et se laissa tomber vers l'avant, il fu entraîner avec elle.

 

Fin du chapitre premier

 

 

 

 

1306609986.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article

commentaires

Pretre Fa 04/07/2016 15:31

Problèmes de COUPLES, RETOUR Affectif. SAUVER SON COUPLE, Déblocage RAPIDE.JE VOUS AIDE ET VOUS CONSEILLE A L'ETRE AIME Retrouver, envoûtement D'AMOUR, CRISE CONJUGALE, RUPTURE, Deception D'AMOUR, RETOUR RAPIDE D'AFFECTION ET L'HARMONIE DE COUPLE MÊME LES CAS PLUS Désespérés. Guérisseur TRADITIONNEL NOUS CHERCHERONS ENSEMBLE DES SOLUTIONS CONTRE L'Impuissance SEXUELLE, POUR RIVAL L'Eloignement D'UN, LE SUCCÈS AUX AFFAIRES, EXAMENS. DÉSENVOÛTENT, PROTECTION INDIVIDUELLE, HABITATION ET FAMILIALE, LES DANGERS CONTRE TOUT ETC mail:grandpretrefa@gmail.com
numero whatsApp: 00229 96332236
Site web:http://voudoun-puissant123-africain.over-blog.com/

laurea 04/07/2016 15:30

Bonjour
je m’appelle Laurea. j'ai 26 ans et je suis institutrice dans une école dans le sud de paris.
après la naissance de mon premier enfant, mon mari a rendu l’âme et m"a laissé beaucoup de charges.
Apres c'est sa famille qui est venu me renvoyer de l'appartement
de mon feu mari en me signifiant que je n'ai pas ma place ici.
Toute confuse, je suis mise a la rue avec mon fils.Sous effet de peur je me suis rendu
dans un centre d’accueil qui a accepté m'aider.C'est ainsi je suis devenu serveuse de Bar Café.
C’était pas du tout facile pour moi car beaucoup d'hommes veulent coucher avec moi
or j'aime mon fils et je lui veux un meilleur avenir.Dépassé par les événements je suis décidé
a consulter un prêtre afin qu'il m'aide a sortir de cette mauvaise aventure.Apres les nombreuses démarches
menées avec le grand prêtre Fa je trouve le sourire 7 jours après les consultations et les rituels.
je suis totalement en joie. je ne sais plus ce qui m'arrive. Même si je suis pas immensément riche
je suis parmi les riches de la France j'ai mes super-marchés et prêt a porter qui marche bien pour moi
a cause du grand prêtre Fa. Il m'a sauvé la vie.toi qui lit ce message ta vie peut changer si tu crois
ça peut changer ca doit changer si tu te confie a cette adresse:grandpretrefa@gmail.com
bonne chance à vous.
mail:grandpretrefa@gmail.com
numero whatsApp: 00229 96332236
http://voudoun-puissant123-africain.over-blog.com/

Pretre Fa 04/07/2016 15:29

Grand Marabout Vodoun voyant médium, Sorcellerie, Magie,Voyance, médecine traditionnelle, magnétiseur discret incontestable et extraordinaires.J’ai de nombreuses années d’expérience et je suis spécialiste des travaux occultes, compétent et sérieux.Meme si l’etre aimé vous a abandonné,retour d’affection durable , amour ,fidélité et prospérité a vie seront retrouvés en quelques jours. Meme si votre cas est désespéré, je vous apporterai la solution dans tous les domaines :je réalise l’attraction de clientèle pour tous commerce,chance pour achat et vente. Succes aux jeux, réussite de concours, examens et emplois, desenvoutement ,protection contre tous dangers, chance et évolution professionnelle… maladies inconnues,problèmes familiaux et de voisinage. résultats immédiats et efficaces. tous les résultats sont 100% garantis
mail:grandpretrefa@gmail.com
numero whatsApp: 00229 96332236
http://voudoun-puissant123-africain.over-blog.com/

carla 04/07/2016 15:28

Bonjour!
Je vis en France et Cela fait 8 mois maintenant que ça n'allait plus bien avec mon mari car je souffrais d'une maladie qui m'empêchait d'évoluer dans la vie et cette maladie nous faisais dépenser , 3 ans de mariage avec mon mari, du jour au lendemain comme par envoûtement mon mari demande le divorce. Sur internet je passais du temps à faire mes recherches pour me distraire donc il est arrivé un jour j'ai fait la connaissance d'un Voyant. Grâce a ce Voyant mes frères et soeurs, Mon mari est revenu du jour au lendemain exactement comme par enchantement, mon mari n'a rien compris depuis jusqu'à ce jour, il existe vraiment des choses dans la vie que nous ne pouvons jamais comprendre si on a pas essayé, j'ai repris mon travail et tout est rentré dans l'ordre. Il est un Spécialiste du retour rapide de l'être aimé. Si vous voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté ce Voyant peux le faire revenir dans 3 jours . Il va courir derrière vous . amour durable, problème d'enfant , chance au jeux, fidélité , maladie inconnue, même les cas désespérés. Pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. Il est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérés
Je me permets de vous laisser
son mail:grandpretrefa@gmail.com Numero whatsApp: 00229 96 33 22 36
Numero whatsApp: 00229 96 33 22 36
http://voudoun-puissant123-africain.over-blog.com/

evy 16/08/2010 22:22



bonsoir c'est très beau ce que tu écrit j'aime beaucoup 



Présentation

  • : Le blog de Nuage Vert
  • Le blog de Nuage Vert
  • : Ici sera entreposé pas mal de choses, mais qui sûrement pour vous, ne seront pas du tout intéressantes, enfin, si le cœur vous en dis, commentez si cela vous parait utile, sinon, je serais vous, je passerais mon chemin sans même m'arrêter, ce que je veux vous présenter, ce n'ai pas le monde, c'est encore moins le miens . " Je vous emmène dans un univers fragile, délicat, où les mots les plus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares . "
  • Contact

Profil

  • Nuage Vert
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .

Recherche