Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 17:40

 

 

Bonjour.

 

Le claquement sec du ciseau.

Un mèche qui tombe lentement en virevoltant.

Une longue mèche brune avec des petits reflets noirs.

Un autre cliquetis.

Une mèche, un peu plus courte dégringola, lentement, le long de son torse, glissant le long de sa peau.

Une simple serviette drapait son corps. Une légère musique, Echoes, Pink Floyd s'entendait dans l'air.

Il murmurait les paroles du bouts de ses lèvres, comme un enfant le ferait d'une récitation.

Elle tremblait, se rendait elle compte de ce qu'elle entreprit ?

Longtemps il s'était posé la question, qu'est ce que cela représente après tout ?

Pour une femme, la chevelure représente la beauté, on ne compte plus les pays ou les femmes gardent leurs cheveux, le plus long possible, usant de milles manières pour les rendre, toujours plus beaux.

On lui avait raconté une fois, un fait qui s'était passé dans une salle de théâtre.

Pendant la représentation, une femme, qui avait jusqu'alors les cheveux qui descendait au niveau de ses chevilles, avait pris une tondeuse et s'était tout coupé, laissant deux ou trois petits millimètres seulement. Après la représentation, des personnes lui avait tout simplement dit pourquoi ?

La réponse même incertaine, expliquait simplement que c'était une façon de changer de vie, de la prendre d'un autre bout, pour juste recommencer.

La musique venait de changer.

Hallelujah en fond, loin de là la plus belle des version, mais qu'importe, le moment s'y voyait choisit.

Elle tremblait en tenant ses ciseau d'argent. Ils avaient la forme d'un simple cygnes, les bouts réunis formaient le cou qui s'allongeait presque autant que ses cheveux, qui de plus en plus, diminuaient.

Il sentait ses doigt qui passaient sur sa peau, maintenant presque à nue.

Deux, trois ans peut être qu'il n'avait plus arboré une telle crinière.

Poème à Baudelaire. Version revisité par Saez, « Cependant je sens ma bouche allait vers toi »

Combien de fois l'avait il écouté, le soir, la lune guidant ses pas, à ce demander, prendre une quelconque décision. Avancer, loin, le plus loin possible, fuir, il s'était demandé aussi si c'était lui qui fuyait, ou ses propres décisions.

Elle finissait, un peu de mousse coiffante dans les mains, il se demanda un instant si il allait se retrouver avec une immense hirocoise, si il allait ou juste simplement se réveiller ?

C'était fait, Nothing Els Matters, suivis de Manu Chao, la vie à deux.

Bonne nouvelle ?

Verdict, une coupe à la charlotte au fraise, fini les conneries.

Demain coiffeur.

 

Résultat ?

Nice.

 

 

Aurevoir.                                                                                                                                                                            

25.07.2011

 

 

 

Photo, en préparation, peut être.

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 01:22

 

Tu sens le mercure.

Nan arrête, prends pas cette tête, c'est pas forcément mais au moins ça a l'avantage d'être vrai ...

Mais non, arrête je te dis, je me fou pas de toi, le prends pas mal, c'est bon la, stress pas, tu vois pas que j'ai autre chose a faire que m'engueuler sur ça ?

Oui tu sens pas la fleur des champs, oui tu sens pas non plus l'herbe fraichement coupée, encore moins le sucre d'une tarte et non, pas une once d'odeur de pâte a crêpe, et alors ?

Tu m'emmerde a longueur de temps à vouloir ressembler aux autres, ça te bouffe petit a petit, tu as pas idée.

Et pour la dernière fois, stoppe de te refermer sur toi même a chaque remarque que je te fais, ou de faire une sorte de caprice, t'as passé l'âge.

Chut, tais toi, écoute.

Tu entends ? C'est le silence, c'est la lune qui passe dernière un nuage, c'est la caresse d'une main le long d'un cou, c'est la tendresse d'une mère au lit de son enfant malade, c'est des larmes de joie discrètes d'un inconnu, revoyant sa terre natale après des années d'exil.

Et toi tu voudrais gâcher tout ça en me racontant des bobards à n'en pas tenir debout.

Pose toi cinq minutes.

Oui avec moi si tu veux.

Viens, ta gueule, assieds toi, prends un peu de café et laisse toi traverser par le vide.

Nan, j'ai dit ta gueule, je veux pas savoir que c'est beau, que t'as vu une étoile ou un papillon dans le ciel, je t'ai juste demandé de la fermer cinq minutes.

 

[ ~ ]

 

T'as l'air bête un peu, tu somnole comme un koala qui digère.

Tiens, prends mon pull, si t'as pas froid ça te fera un oreiller. Non JE ne suis pas un oreiller.

Oui j'ai pas les idées claires et je tangue aussi, mais alors ?

Qui c'est qui va m'engueuler pour ça après tout ?

 

 

 

 

Chopin - Op 64 Nr 2 Valse

 

Cocorosie - Lemonade

 

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 14:51

 

 

 

 

Passe à autre chose, baisse la tête, écoute les pleurs.

 

Fin d'un univers, ouverture d'un autre.

 

 

 

carte-copie.png

 

 

 

Agnes Obel - Riverside

 

 

 

Cocorosie - Gallows

 

 

02.10.2011

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 19:41

Plutot rever que dériver.

 

 

 

J'écris ce soir, si j'y pense. [ Liar ]

 

 

" Tout le monde peut faire des erreurs, c'est pour ça qu'il y'a des gommes au bout des crayons. "

Simpson

 

 

 

Tu sais des fois quand tu rencontre des personnes très belles, et qu'après tu leurs parle, et environ cinq minutes plus tard ils sont aussi terne qu'une brique ? Ensuite, y'a d'autre personne, et la première fois tu les vois tu dis simplement " Pas mal, ils sont ok ", ensuite tu apprends à les connaitre et leurs visages deviennent leurs personnalités, ils se transforment simplement en quelque chose de magnifique.

 

 

07.09.2011

 

 

Quel ennui, mais quel ennui ...

J'aime le rhum, je bois trop, je fume plus.

 

 

 

Je suis le reste d'un crash test qui a mal fini.

Repost 0
Published by Nuage Vert - dans Vie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Nuage Vert
  • Le blog de Nuage Vert
  • : Ici sera entreposé pas mal de choses, mais qui sûrement pour vous, ne seront pas du tout intéressantes, enfin, si le cœur vous en dis, commentez si cela vous parait utile, sinon, je serais vous, je passerais mon chemin sans même m'arrêter, ce que je veux vous présenter, ce n'ai pas le monde, c'est encore moins le miens . " Je vous emmène dans un univers fragile, délicat, où les mots les plus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares . "
  • Contact

Profil

  • Nuage Vert
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .
  • Juste un petit topo de ma vie, juste ce que d'écrire j'ai envies, des questions sans réponses, des idées qui traînent et s'ennuient .

Recherche